SOS Pri­ma­tes est com­po­sé d’u­ne équi­pe mul­ti­dis­ci­pli­nai­re de per­son­nes qui tra­vai­llent dans le mon­de de la pri­ma­to­lo­gie, du bien-être ani­mal et de la con­ser­va­tion. La plu­part ont tra­vai­llé et colla­bo­ré dans des cen­tres de sau­ve­ta­ge de pri­ma­tes dans dif­fé­rents pays, con­nais­sant de pre­miè­re main la situa­tion à laque­lle ce grou­pe d’a­ni­maux est con­fron­té. En fait, c’est au Cen­tre de Réha­bi­li­ta­tion des Pri­ma­tes de Lwi­ro situé à l’Est de la Répu­bli­que Démo­cra­ti­que du Con­go que l’i­dée de créer SOS Pri­ma­tes est née en rai­son de l’a­rri­vée cons­tan­te de bébés chim­pan­zés issus du tra­fic illé­gal et du besoin urgent de plus d’ai­de finan­ciè­re pour pou­voir main­te­nir le pro­jet. C’est ain­si que les deux co-fon­da­teurs, Laia Dotras et Raúl Cabre­ra, ont créé SOS Pri­ma­tes en 2012 afin de sen­si­bi­li­ser aux dif­fé­rents pro­blè­mes qui affec­tent les pri­ma­tes et de sou­te­nir des pro­jets qui tra­vai­llent sur la con­ser­va­tion de ces espè­ces. Accom­pag­nés de per­son­nes ayant d’au­tres capa­ci­tés qui souhai­tent appor­ter leur grain de sable à cet­te cau­se, nous espé­rons con­ti­nuer à gran­dir et pou­voir comp­ter sur votre soutien.

Rencontrez notre équipe

Raúl Cabrera
Raúl Cabre­raPré­si­dent et co-fondateur

Diplô­mé en Bio­lo­gie à l’Uni­ver­si­té de Bar­ce­lo­ne. Il tra­vai­lle avec les pri­ma­tes depuis fin 1997, et au cours de sa carriè­re se reflè­tent tant l’ex­pé­rien­ce avec les pri­ma­tes en cap­ti­vi­té que dans des pro­jets de con­ser­va­tion dans leurs mili­eux natu­rels : Res­pon­sa­ble de l’équipe de soig­neurs au Cen­tre de Récu­pé­ra­tion de Pri­ma­tes de la Fon­da­tion Mona (Géro­ne), éga­le­ment Soig­neur de pri­ma­tes au Jun­gle park de Las Águi­las (Tene­ri­fe), au zoo-aqua­rium de Madrid, et actue­lle­ment au Zoo de Bar­ce­lo­ne, où il a com­men­cé. Il a effec­tué des pério­des d’apprentissage dans des cen­tres de pri­ma­tes recon­nus en Euro­pe : Durrell Wild­li­fe Pre­ser­va­tion Trust (Gran­de-Bre­tag­ne, GB), Mon­key World (GB), Apenheul (Pays-Bas), tout en coopé­rant avec des cen­tres de con­ser­va­tion in situ, tels que la Fon­da­tion Oran­gu­tan (Bor­néo, Indo­né­sie), Lim­be Wild­li­fe Cen­tre (Came­roun), CRPL (Répu­bli­que Démo­cra­ti­que du Con­go, RDC), Lola Ya Bono­bo Sanc­tuary (RDC) et Endan­ge­red Pri­ma­te Res­cue Cen­ter (Viet­nam).

Laia Dotras
Laia DotrasSecré­tai­re et co-fondatrice

Diplô­mée en Bio­lo­gie et Mas­ter en Pri­ma­to­lo­gie à l’Uni­ver­si­té de Bar­ce­lo­ne. Elle a été pré­si­den­te de SOS Pri­ma­tes de 2012 à 2017. Pré­si­den­te actue­lle de l’Institut Jane Goo­dall Espag­ne. Ses pre­miers pas dans le mon­de de la pri­ma­to­lo­gie ont eu lieu en 2002 en tant que cher­cheu­se dans l’u­ni­té de recher­che et d’étho­lo­gie de la Fon­da­tion Mona, un cen­tre où elle s’est éga­le­ment por­tée volon­tai­re com­me soig­neu­se de pri­ma­tes. Par la sui­te, elle a tra­vai­llé et colla­bo­ré à des pro­jets de réha­bi­li­ta­tion et de con­ser­va­tion de chim­pan­zés en Sie­rra Leo­ne (Sanc­tuai­re des Chim­pan­zés de Tacu­ga­ma) et en Répu­bli­que Démo­cra­ti­que du Con­go (Cen­tre de Réha­bi­li­ta­tion des Pri­ma­tes de Lwi­ro). De plus, elle a par­ti­ci­pé à des con­fé­ren­ces sur l’é­du­ca­tion à la con­ser­va­tion des pri­ma­tes PASA (Pan Afri­can Sanc­tua­ries Allian­ce) en Afri­que du Sud et en Ougan­da. Actue­lle­ment, elle fait par­tie de l’é­qui­pe enseig­nan­te du Mas­ter en Pri­ma­to­lo­gie orga­ni­sé par l’Uni­ver­si­té de Géro­ne et la Fon­da­tion Mona.

Aurora Pazos
Auro­ra PazosTré­so­riè­re

Diplô­mée en Bio­lo­gie à l’Uni­ver­si­té Auto­no­me de Bar­ce­lo­ne, avec un Mas­ter en Bio­di­ver­si­té de l’Uni­ver­si­té de Bar­ce­lo­ne et un Cer­ti­fi­cat d’Ap­ti­tu­de Péda­go­gi­que en Scien­ces de l’Uni­ver­si­té Auto­no­me de Bar­ce­lo­ne. Elle a d’au­tres for­ma­tions telles qu’Auxiliaire vété­ri­nai­re, Assis­tan­te en Thé­ra­pies Assis­tées par l’Animal (Gru­po Lur) et Direc­tri­ce du temps libre et de l’éducation popu­lai­re. En 2001, elle a débu­té en tant qu’Éducatrice au Dépar­te­ment de l’Éducation du Zoo de Bar­ce­lo­ne, où elle a com­men­cé com­me béné­vo­le en 1998. Actue­lle­ment, elle est Auxi­liai­re vété­ri­nai­re dans la même ins­ti­tu­tion. De 2004 à 2007, elle a fait du béné­vo­lat en tant que soig­neu­se au Cen­tre de Récu­pé­ra­tion de Pri­ma­tes de la Fon­da­tion Mona. Res­pon­sa­ble du comi­té de l’Éducation de l’AI­CAS (Asso­cia­tion ibé­ri­que des soig­neurs d’a­ni­maux sau­va­ges), elle colla­bo­re éga­le­ment au comi­té de for­ma­tion et en assu­re le secré­ta­riat. Elle colla­bo­re avec SOS Pri­ma­tes depuis sa créa­tion dans les dif­fé­ren­tes tâches qui ont été néces­sai­res à son développement.

Almudena Hernandez
Almu­de­na Her­nan­dezBéné­vo­le

Almu­de­na est l’un de nos grands sou­tiens au sein de l’as­so­cia­tion. Sa par­ti­ci­pa­tion depuis le début à diver­ses tâches (com­mu­ni­ca­tion, tâches admi­nis­tra­ti­ves, livrai­sons, fabri­ca­tion arti­sa­na­le, coor­di­na­tion d’é­vé­ne­ments, …) a été très impor­tan­te et est sans aucun dou­te un bel exem­ple de l’im­pli­ca­tion des béné­vo­les qui com­po­sent SOS Pri­ma­tes. Elle est diplô­mée de l’Enseignement de l’Uni­ver­si­té Rey Juan Car­los et Étu­dian­te vété­ri­nai­re à l’Uni­ver­si­té Com­plu­ten­se de Madrid. Elle a sui­vi diver­ses for­ma­tions sur les pri­ma­tes, les mam­mi­fè­res marins et d’au­tres espè­ces à Sea­Wol­ves, ain­si qu’à l’hôpi­tal Cli­ni­que Vété­ri­nai­re de Madrid.

Notre équipe en Espagne
Notre équi­pe en Espagne

Tant à Bar­ce­lo­ne qu’à Madrid, SOS Pri­ma­tes comp­te des per­son­nes enga­gées dans notre cau­se qui con­sa­crent leurs dif­fé­ren­tes com­pé­ten­ces, leur éner­gie et leur temps libre à la réa­li­sa­tion des objec­tifs de l’or­ga­ni­sa­tion. Et tou­tes ces per­son­nes qui com­po­sent SOS Pri­ma­tes sont béné­vo­les. Et nous som­mes ani­més par le désir de con­tri­buer à amé­lio­rer la situa­tion de nom­breu­ses espè­ces de pri­ma­tes en souf­fran­ce, sen­si­bi­li­sant les cito­yens et en recher­chant des fonds pour aider à arrê­ter le bra­con­na­ge et le tra­fic illé­gal, colla­bo­rant avec les cen­tres de seco­urs sur pla­ce, en par­ti­cu­lier avec le Cen­tre de Réha­bi­li­ta­tion des Pri­ma­tes de Lwi­ro, en Répu­bli­que Démo­cra­ti­que du Congo.
Actue­lle­ment, nous recher­chons des per­son­nes qui souhai­te­ra­ient colla­bo­rer avec nous pour des tra­duc­tions, de la con­cep­tion graphi­que et des tâches admi­nis­tra­ti­ves. Si vous souhai­tez fai­re par­tie de notre équi­pe, écri­vez-nous à
info@sosprimates.org

Notre équipe à Lwiro
Notre équi­pe à Lwiro

Le CRPL dis­po­se d’u­ne extra­or­di­nai­re équi­pe de 55 travailleurs/euses qui se con­sa­crent corps et âme à pren­dre soin des pri­ma­tes rési­dents. Cer­tains d’en­tre eux font par­tie du pro­jet depuis l’a­rri­vée du pre­mier chim­pan­zé en 2002! L’é­qui­pe se divi­se en trois grou­pes: l’équi­pe vété­ri­nai­re, char­gée d’as­su­rer la san­té de tous les ani­maux, les soig­neurs de chim­pan­zés, qui appor­tent avec pro­fes­sion­na­lis­me un grand soin et assu­rent le bien-être de plus de 90 chim­pan­zés seco­urus, et les soig­neurs ani­ma­liers, hau­te­ment for­més à la ges­tion des dif­fé­ren­tes espè­ces qui sont héber­gées et qui néces­si­tent des soins spé­ci­fi­ques. L’é­qui­pe logis­ti­que et cui­si­ne per­met à tous les pri­ma­tes de rece­voir une ali­men­ta­tion équi­li­brée et variée, en pré­pa­rant les six repas quo­ti­diens que reçoi­vent les sin­ges et les chimpanzés.
Depuis août 2015, le CRPL est diri­gé par le bio­lo­gis­te bas­que Itsa­so Vélez del Bur­go Guinea.